Jacques Savoy, Université de Neuchâtel

Professeur Jacques Savoy est professeur ordinaire en informatique à la Faculté des sciences de l'Université de Neuchâtel (Suisse). J. Savoy a obtenu son doctorat en économétrie et informatique à l'Université de Fribourg (Suisse), en 1987, sur un thème touchant le livre électronique. Après une année d'études post-doctorales au Département d'informatique et de Recherche Opérationnelle (DIRO) de l'Université de Montréal, il a été professeur-adjoint dans cette institution jusqu'en 1993. Il a ensuite rejoint l'Université de Neuchâtel, d'abord en Faculté des sciences économiques, puis en Faculté des sciences. Ses intérêts de recherche se situent dans le domaine du traitement automatique de la langue naturelle et, en particulier, en recherche d'information. Dans ce cadre, il a travaillé dans la prise en compte des liens hypertextes afin d'améliorer la qualité de la réponse. Ses travaux touchent également la mise au point de moteurs de recherche dans une vingtaine de langues ou pour des systèmes multilingues. Il participe activement à diverses campagnes internationales d'évaluation (TREC, NTCIR, CLEF ou FIRE) touchant ces domaines. Plus récemment, il s'est intéressé à a catégorisation automatique des textes et, plus particulièrement, à l'attribution d'auteur.

Massih-Reza Amini, LIG, Université Joseph Fourier, Grenoble

Massih Amini a obtenu un diplôme de Licence en Mathématiques de l'Université Denis Diderot (Paris 7), en 1996. Il a poursuivi ses études en troisième cycle à l'Université Pierre et Marie (Paris 6) où il a réalisé une thèse en Informatique sur l'étude de nouveaux modèles statistiques pour la classification documentaire et le résumé de textes. Il a été ensuite recruté en 2002 à l'université Pierre et Marie Curie en tant que maître de Conférences. En 2007, il a passé son habilitation à diriger des recherches et a travaillé au Centre National de Recherches Canada (CNRC) en tant qu'agent de recherche de Septembre 2008 à Septembre 2011 après avoir obtenu un détachement de trois ans auprès de son université. Massih Amini est actuellement professeur à l'université Joseph Fourier (Grenoble 1).

Michel Beigbeder, École des Mines de Saint-Étienne

Michel Beigbeder est enseignant-chercheur en informatique à l'École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne depuis 1987. Après des travaux en analyse et synthèse d'images puis en parallélisme, il s'intéresse depuis 1995 au domaine de la recherche d'information, en particulier sur le Web. Ses travaux se placent dans le cadre de la RI ad-hoc, et avec son équipe, il participe aux campagnes d'évaluation de TREC, de CLEF, et de INEX.

Patrice Bellot, LSIS, Aix-Marseille Université

Patrice Bellot est professeur en informatique à l'Université d'Aix-Marseille (AMU), au sein du Laboratoire des Sciences de l'Information et des Systèmes (LSIS - UMR CNRS 7296). Ses thèmes de recherche s'inscrivent dans le Traitement Automatique des Langues et la Recherche d'Information. P. Bellot a obtenu son Doctorat en 2000 puis son Habilitation à Diriger des Recherches en 2008 autour de la personnalisation et de la contextualisation de la recherche d’information avec des applications aux systèmes de questions-réponses, à la recherche de documents audio et à la prise en considération de certains handicaps langagiers tels la dyslexie. Il est membre du comité de rédaction de la revue TAL et l'un des organisateurs de la campagne d'évaluation INEX Tweet Contextualization (CLEF-Labs). Ses activités actuelles s'inscrivent autour des bibliothèques numériques, de l'extraction d'information sur le Web et de la recherche d'information contextuelle. Il est le responsable scientifique de l'OpenEdition Labcréé dans le cadre de l'Equipement d'Excellence (Equipex) DILOH.

Mohand Boughanem, IRIT, Université Paul Sabatier de Toulouse

Mohand Boughanem est professeur à l'Université Paul Sabatier de Toulouse depuis 2002. Il a obtenu sa thèse de doctorat en 1992 et son habilitation à diriger les recherches en 2000. Il a occupé les fonctions de maître conférences de 1993-1997 à l'Université de Limoges puis de 1998-2002 à l'Université de Toulouse II. Ses travaux de recherche s'inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre de systèmes de recherche d'information à grande échelle avec la définition de modèles adaptatifs et flexibles, qui prennent en compte le type de l'information manipulée (plein texte, texte semi structuré, texte multilingue), le contexte de l'utilisateur (profil utilisateur, recherche adhoc, filtrage d'information) ainsi que les ressources disponibles (ontologie, thesaurus). Il participe régulièrement, avec d'autres membres de l'IRIT, aux campagnes d'évaluation (TREC, CLEF, INEX). Il est un des initiateurs de plusieurs actions qui ont contribué à la structuration de la communauté RI en France, les plus importantes étant la création de l'association ARIA (Association francophone de Recherche d'information) et puis de la conférence annuelle CORIA.

Maarten de Rijke, ILPS - ISLA, University of Amsterdam

Éric Gaussier, LIG, Université de Grenoble

Eric Gaussier a fait sa thèse au Centre Scientifique d'IBM France et à l'Université Paris 7 sur les modèles probabilistes pour l'extraction de lexiques bilingues. Il a rejoint le Centre de Recherche Européen de Xerox en 1996 où il a dirigé une équipe de recherche sur l'Apprentissage Automatique pour l'Accès à l'Information. En septembre 2006, il a rejoint l’Université Joseph Fourier et le Laboratoire d'Informatique de Grenoble (LIG) et est actuellement responsable de l'équipe AMA (Apprentissage : Modèles et Algorithmes) et directeur adjoint du LIG. Ses recherches portent sur l'apprentissage automatique et la modélisation de l'information. Il a été membre, de 2007 à 2010, de l'Information Sciences panel for starting grants of the European Research Council et de l'Executive Board of the European Association for Computational Linguistics. Il est également membre, depuis 2005, de l'Advisory Board of SIGDAT.

Vincent Guigue, LIP6, Université Pierre & Marie Curie, Paris

Vincent Guigue est maître de conférences à l'université Paris 6, Pierre et Marie Curie depuis 2006. Durant sa thèse, effectuée à Rouen sous la direction d'Alain Rakotomamonjy et Stéphane Canu, il a étudié le fonctionnement des méthodes à noyaux et des différentes techniques de régularisation. Ses travaux ont porté sur le débruitage et la classification de signaux avec pour champ applicatif principal les Brain Computer Interfaces (BCI). Depuis son intégration au Laboratoire d'Informatique de Paris 6, il travaille sur la représentation d'objets complexes par one-class SVM et sur classification de textes, en particulier sur la classification de sentiments dans les textes.

Lynda Tamine-Lechani, IRIT, Université Paul Sabatier de Toulouse

Lynda Tamine-Lechani est professeur à la faculté des sciences de l'ingénieur de l'université Paul Sabatier, depuis septembre 2012, maître de conférences dans cette même université de 2002 à 2012. Ses thèmes de recherche incluent la recherche d'information contextuelle, la recherche d'information sémantique, la recherche d'information sociale et la recherche d'information appliquée au domaine médical. Elle a coordonné des activités dans des projets liés à ces thèmes tels que le projet OSEO Quaero et projet ANR APMD. Elle participe aux campagnes d'évaluation internationales comme CLEF (medical case base), TREC microblog et TREC medical. Elle est membre du bureau de l’Association pour la Recherche d’Information et Applications (ARIA). Pour plus d’informations visiter sa page Web.